Edition 2016 – Quelles énergies pour demain

201611_mysteres21_affiche

 

« QUELLES ENERGIES POUR DEMAIN ? »

Vendredi 25/11
Cinéma La Renaissance

18h30 | Inauguration par Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, et Francis Rocard, conseiller scientifique des Mystères.

19h | Documentaire : « L’ÉPOPÉE DE L’OR NOIR » : L’ÈRE DE L’APRÈS PÉTROLE
Un monde se meurt, l’autre tarde à naître… Le pétrole est une énergie non renouvelable, nous le savons, mais nous avons toutes les peines à le croire et à ouvrir les yeux pour agir efficacement face à cette évidence. Nous ne serions pas la première civilisation à assister passivement et consciemment à notre propre effondrement : les Mayas ont vécu une histoire semblable. Beaucoup pensent – et peut-être n’ont-ils pas tort – que les capacités d’invention technologique de l’homme pourront le sauver, ce qui est sûr c’est qu’il ne le vivra pas de la même manière.

20h | Conférence : L’ATLAS MONDIAL DE L’ÉNERGIE 
par Yves Mathieu Géologue, ancien de l’Institut Français du pétrole.

Samedi 26/11
Salle Jean-Despas

Diffusion des débats en direct samedi 26 et dimanche 27 novembre 2016
sur http://www.tvazur.com/ et http://www.micromax.tv/

9h30 à 12h30 Tables rondes

• HISTOIRE DE L’ÉNERGIE
Les débuts de l’énergie remontent à la maîtrise du feu, suivi de la domestication des animaux domestiques et l’utilisation du vent et de l’eau dans les moulins. Mais la révolution sera l’apparition de la machine à vapeur alimentée par du charbon qui verra naître les premières industries. Enfin l’histoire a montré que certaines civilisations se sont effondrées faute d’énergie.
Intervenants
:
  – François Jarrige Histoire contemporaine Université de Bourgogne.
  – Jean-Claude Debeir Historien, Professeur à Paris VII.

• ÉTAT DES LIEUX
Qu’en est-il de la situation énergétique de la planète ? Charbon, pétrole, gaz, les réserves mondiales permettront-elles de maintenir le rythme de l’activité économique sachant que l’utilisation de ces énergies carbonées devra être réduite pour maîtriser le réchauffement climatique? Les politiques énergétiques diffèrent d’un pays à l’autre en Europe et ailleurs suivant que des ressources existent localement ou que le nucléaire ait été maîtrisé et développé.
Intervenants :
  – Thomas Porcher Professeur à Paris School of Business (Dauphine).
  – Jacques Percebois Directeur Centre de recherche en économie et droit de l’énergie.
  – Jean-Marie Chevalier Professeur université Paris Dauphine.
  

14h à 18h Tables rondes

• 14h – ÉNERGIES RENOUVELABLES & NUCLÉAIRE
Les énergies renouvelables sont en pleine croissance. Quelles sont leur potentiel à terme pour atténuer la consommation de carbone ? Mais elles ne sont pas exempts de défauts comme l’utilisation de matériaux rares pour leur fabrication ou leur caractère saisonnier. Quelle est la situation du nucléaire en France et ailleurs ? L’électricité est moins chère en France mais le consommateur ne paie qu’une partie du coût. Quelle est la situation sur le stockage profond des déchets ?
Intervenants :
  – Jacques Vernier Ancien président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).
  – Bernard Multon Professeur ENS Rennes.
  – François Gauché Directeur des études au CEA.
  – Jacques Percebois Directeur Centre de recherche en économie et droit de l’énergie. 

• 16h – TRANSITION ÉNERGÉTIQUE & PERSPECTIVES
La transition énergétique est en marche, tout du moins la nécessité de l’enclencher. Mais elle bouleversera notre façon de vivre et de consommer. Comment financer cette transition alors que le « business as usual » est la facilité ? Le stockage de l’énergie, en particulier de l’électricité, est considéré comme une nécessité mais des progrès sont encore nécessaires. Dans le futur, y a-t-il une 3e voie entre réchauffement climatique et déchets nucléaires ? Une société bas carbone est-elle utopique ou une nécessité ?
Intervenants :
  – Thomas Porcher Professeur à Paris School of Business (Dauphine).
  – Mireille Martini Co-rapportrice de la Commission présidentielle sur les financements innovants 2020 pour le climat.
  – Pierre Odru Consultant, ancien de l’IFPEN et de l’Agence nationale de la recherche.
  – Sébastien Balibar Laboratoire de physique statistique – l’ENS.

Dimanche 27/11
Salle Jean-Despas

10h conférence « La Géopolitique de l’Énergie »
Par Jean-Christophe VICTOR, anthropologue, directeur scientifique et fondateur du Lépac.

Diplômé de l’Ecole des langues orientales et docteur en anthropologie, Jean-Christophe Victor, fils aîné de l’explorateur polaire PaulEmile Victor, rejoint le ministère des Affaires étrangères, d’abord en poste en Afghanistan, puis au Centre d’analyse et de prévision, à Paris.

En 1991, il fonde le Laboratoire d’études prospectives et d’analyses cartographiques – dont il est aujourd’hui le directeur scientifique. Ce centre pluridisciplinaire de recherches en relations internationales est spécialisé dans la cartographie, la pédagogie et la transmission des connaissances.

Il a développé depuis 1991 un concept d’émission inédit, Le dessous des cartes, magazine géopolitique diffusé chaque semaine sur ARTE et TV 5.