Edition 2011 – Quelle éthique pour notre société ?

affiche_mysteres2011L’éthique est partout : les comités d’éthique se multiplient pour les sciences du vivant, nous en sommes à la 3e révision des lois de bioéthique. Mais pas seulement, de nombreuses professions et entreprises se doivent d’avoir leur code éthique ou déontologique qui n’est que l’ensemble des codes éthiques qu’une profession se doit de respecter.
Mais qu’est ce que l’éthique ? L’éthique n’est pas la morale. Selon le philosophe Constantin Brunner «L’éthique est précisément la morale débarrassée de ses croyances superstitieuses absolutisant le relatif et de ses condamnations moralisatrices utilisées comme une arme contre les autres».  L’éthique se donne pour but d’indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure.
Que veux-je faire? Que puis-je faire? Que dois-je faire? Sont les trois questions auxquelles doit répondre le triangle de l’éthique. Le progrès scientifique, le profit à court terme, le développement durable sont des exemples de ce qu’une réflexion éthique est de plus en plus nécessaire. « Tu ne tueras point » nous dictait la morale et la religion. Mais n’y a-t-il pas des situations extrêmes où transgresser ce dogme s’avèrerait nécessaire ? La réflexion éthique sur l’euthanasieest d’actualité et soulève des débats passionnés révélant qu’il n’y a pas aujourd’hui de consensus à cette question touchant la fin de vie.
La bioéthique sera au cœur de la première table ronde tant ce sujet est vaste et complexe. La seconde abordera les thèmes non liés au vivant qui sont là encore nombreux, que ce soit le développement durable, le journalisme, la guerre, l’espace et d’autres encore. Toutes les questions éthiques ne pourront pas être traitées mais les intervenants seront disponibles pour répondre à celles que vous leur poserez.

Ces deux tables rondes seront encadrées par des conférences de Jean-Claude Ameisen le vendredi et d’Axel Kahn dimanche matin. Ce dernier abordera la nécessité de renforcer la réflexion éthique du fait du progrès scientifique. En effet celui-ci ouvre le champ des possibles à travers des techniques qui doivent être encadrées par une réflexion sur ce qui convient de faire ou ne pas faire.
Cette édition 2011 des Mystères sera introduite par un documentaire, vendredi 9 décembre, suivi par une conférence du médecin-biologiste Jean-Claude Ameisen qui anime depuis septembre 2010 l’émission «Sur les épaules de Darwin» sur France-Inter. Après deux tables-rondes samedi matin et après-midi, c’est le généticien Axel Kahn qui conclura les débats par une conférence plénière dimanche matin, salle Jean-Despas. Animatrice : – Dominique Leglu, animatrice et directrice de la rédaction du magazine Science et Avenir.


Vendredi 9 décembre 2011

cinéma La Renaissance, à 18h
Inauguration avec la projection du documentaire : «Science en conscience : un comité d’éthique, pour quoi faire ?», Arte Conférence introductive par Jean-Claude Ameisen 

Vendredi 9 décembre de 19h à 21h, cinéma La Renaissance
«Quelle éthique pour notre société ?»

Intervenant :
  • Jean-Claude Ameisen, membre du Comité Consultatif National d’Ethique, donnera son point de vue sur l’éthique en générale qu’il illustrera par des exemples concrets en lien avec le documentaire projeté auparavant. 


Samedi 10 décembre 2011

Samedi 10 décembre 9h30 à 13h, salle Jean-Despas
Table ronde Bioéthique

Les progrès dans les domaines des biotechnologies et de la médecine ont multiplié les questions éthiques liées au vivant. Cela concerne la reproduction (l’accouchement sous X et le droit à ses origines, la gestation pour autrui, le diagnostique prénatal et le risque d’eugénisme, ..), mais aussi les aspects thérapeutiques (les cellules souches et le clonage, les bébés du double espoir ou bébés médicaments, les dons d’organes et la problématique de l’anonymat, le cancer, … ) et enfin la fin de vie (euthanasie : Mourir dans la dignité ou meurtre légal ?). L’éthique animale sera également abordée qui concerne notre attitude vis-à-vis des animaux (élevage intensif, expérimentation animale, …).

Intervenants :
  • Damien Le Guay, philosophe, essayiste, critique littéraire
  • David Khayat, Cancérologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière
  • Corine Pelluchon, Philosophe, Université de Poitiers
  • Valérie Depadt-Sebag, Professeur de droit, université Paris XIII
  • Jean-Claude Ameisen, membre du Comité Consultatif National d’Éthique L’éthique devant la mort
  • Présentation par Dominique Leglu

Extrait du film «Science en conscience: avons-nous le droit de donner la mort» Damien Le Guay samedi 10 décembre de 9h30 à 13h


Droit à la vérité, droit à l’espoir David Khayat samedi 10 décembre de 9h30 à 13h


Table ronde Bioéthique Débat animé par Dominique Leglu samedi 10 décembre de 9h30 à 13h


L’accès aux origines Présentation par Dominique Leglu Valérie Depadt-Sebag samedi 10 décembre de 11h à 13h


Les animaux et nous : de l’éthique à la justice Corine Pelluchon samedi 10 décembre de 11h à 13h


Point de vue sur l’éthique en général Jean-Claude Ameisen samedi 10 décembre de 11h à 13h


Table ronde Bioéthique Débat animé par Dominique Leglu samedi 10 décembre de 11h à 13h


Samedi 10 décembre 15h à 18h30, salle Jean-Despas
Table ronde Éthique et Citoyens

L’éthique se doit d’être de plus en plus présente dans les milieux professionnels, il en va de l’image de l’entreprise avec un impact certain sur le chiffre d’affaire. Le développement durable est une approche éthique récente qui vise à protéger notre planète pour les générations futures. Dans le monde des affaires aussi l’éthique fait progressivement irruption (rémunération des dirigeants et primes des traders, commissions, …).
Les journalistes ont également leur déontologie qui est en évolution constante avec l’apparition de nouveaux médias comme internet qui crée une accélération de l’accès à l’information. D’autres problèmes surgissent tels que Wikileaks, la protection des sources, la vie privée des hommes publics, …
La guerre avait autrefois ses codes éthiques et seules les armées régulières se livraient bataille. Depuis un siècle, l’apparition de combattants « non officiels » a fait voler en éclat ses codes anciens. Existe-t-il de nos jours une éthique de la guerre ? Enfin pourquoi une éthique de l’espace devient elle peu à peu nécessaire aux yeux des acteurs du secteur ? La problématique des débris spatiaux mais aussi la recherche de la vie nécessitent en effet d’adopter un code de bonne conduite.

Intervenants :
  • Jacques Arnould, Conseiller éthique au CNES
  • Christelle Didier, Maître de conférences en sociologie, Université Catholique de Lille
  • Albert du Roy, Journaliste
  • Jacques Fontanel, Economiste, Professeur Université Pierre Mendès-France
  • François-Régis Mahieu, Economiste, Université Versailles Saint-Quentin
  • Hubert Heyriès, Historien, Professeur à l’université de Montpellier


La déontologie professionnelle, l’éthique en entreprise Présentation par Dominique Leglu Christelle Didier samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


L’éthique de l’économie est-elle différente de celle de guerre ? Jacques Fontanel samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


L’éthique économique face au développement durable François-Régis Mahieu samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


Éthique et citoyens Débat animé par Dominique Leglu samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


Regards de l’historien sur la guerre, enjeux d’éthique Présentation par Dominique Leglu Hubert Heyriès samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


L’éthique dans le journalisme Albert du Roy samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


Éthique et espace Jacques Arnould samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


Éthique et citoyens Débat animé par Dominique Leglu samedi 10 décembre de 15h30 à 18h30


Dimanche 11 décembre 2011

Dimanche 11 décembre à 10h, salle Jean-Despas
Conférence de clôture : la question du progrès

Le progrès, dans le sens qu’il prend à partir du XVIIe siècle, est l’idée d’une progression continue de l’humanité vers un terme idéal. Le XXe siècle témoigne cependant de ce que certains progrès techniques constituent aussi des menaces. Le but de l’éthique appliquée au domaine scientifique est de déterminer quels usages particuliers des connaissances et pouvoirs nouveaux nous rapprochent du « terme idéal » évoqué plus haut, et lesquels nous en éloignent. Il s’agit aussi de spécifier les valeurs partagées qui sous-tendent un pareil jugement.

Intervenants :
  • Axel Kahn, Président université René Descartes 

Quelle éthique pour notre société ? Introduction par Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez dimanche 11 décembre de 10h à 13h


La question du progrès Par Axel Kahn dimanche 11 décembre de 10h à 13h


La question du progrès Débat animé par Dominique Leglu dimanche 11 décembre de 10h à 13h


Quelle éthique pour notre société ? Remerciements par Francis Rocard, conseiller scientifique des Mystères Dimanche 11 décembre de 10h à 13h