Edition 2017

18e édition des Mystères du 21e siècle
24-26 novembre 2017

« La recherche aujourd’hui pour quelles innovations demain ? »

Vendredi 24 novembre

19h : Inauguration par Jean-Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez, et Francis Rocard, conseiller scientifique des Mystères.
19h15 Documentaire : « On nous écoute : Cyberguerre, l’arme fatale »
France 2, Infrarouge, 1h01
Espionner, défendre, attaquer avec des troupes, des chars, des avions, des armes nucléaires : jusqu’ici, les règles de la guerre semblaient connues. Mais tout est en train de basculer. Après l’air, la terre et la marine, le mot «cyber» désigne désormais, dans le jargon des militaires, la quatrième armée. Depuis une vingtaine d’années, des milliers de hackers, programmateurs et mathématiciens ont appris à infiltrer, pirater, saboter et même détruire les ordinateurs du monde entier. Depuis son exil à Moscou et avec des documents secrets dérobés à l’agence américaine, Edward Snowden, l’ancien expert informatique de la NSA, explique longuement les dilemmes que pose ce nouvel univers militaire.

20h30 Conférence : « Les dangers du net – Les stratégies des hackers »
par Kave Salamatian, expert d’internet, Université Savoie-Mont Blanc.

Samedi 25 novembre

9h30 – Table ronde : « L’innovation à la française »
Dans les domaines de la santé, de l’écologie, des transports, de la haute technologie, le génie tricolore rayonne grâce à des start-up françaises au cœur de l’innovation qui ont l’envie de changer le monde. En voici 3 exemples parmi d’autres.

Intervenants :
Stéphane Rachmuhl, Rool’In et votre vélo devient électrique
Anders Bringdal et Alain Thébault, fondateurs de Sea Bubbles
Matthieu Poidatz, EnergySquare chargeurs

11h – Table ronde : « Transports et mobilité »
Le domaine des transports et de la mobilité est en pleine mutation. Le domaine aérien est en forte croissance mondiale et pourtant les ventes de l’A380 ne sont pas au beau-fixe. Aérien toujours, les drones, ces jouets pour les grands enfants, trouvent des multiples applications. Enfin la voiture de demain sera certainement plus autonome, ce qui devrait renforcer la sécurité mais cela pose également des questions de responsabilité.

Intervenants :
Gérard Feldzer, spécialiste aéronautique
Fawzi Nashashibi, INRIA, voiture autonome
Stéphane Morelli, Fédération professionnelle du Drone Civil

14h30 – Table ronde : « Innovation et santé »
Le prix Nobel de chimie 2016, attribué au Français Jean-Pierre Sauvage pour ses travaux sur les “machineries moléculaires”, dont les retombées médicales marqueront les prochaines années, est une belle illustration du leadership de notre pays, pour citer une ancienne ministre de la Santé. Citons également les « ciseaux ADN » qui sont une co-découverte française et les travaux sur le cancer ou sur le cerveau mondialement reconnus. Dans le domaine de la production de sang, une start-up de Bretagne a développé pour la première fois un biomatériau naturel. Enfin les progrès dans les greffes d’organes suscitent des réflexions éthiques mais aussi l’engouement des transhumanistes, faut-il s’en réjouir ? 

Intervenants :
Pr François Berger, directeur de Clinatec
Philippe Duchateau, directeur scientifique de Cellectis
Cécile Legallais, laboratoire biomécanique et bio-ingénierie
jean-Stéphane Joly, CNRS
Anne Vincent-Salomon, Institut Curie, projet Kdog
Franck Zal, société Hemarina, sang artificiel

Dimanche 26 novembre

10h : Conférence d’Anne Lauvergeon
ancienne présidente d’Areva, présidente de la commission Innovation 2030
Après avoir présidé Areva pendant 10 ans, Anne Lauvergeon a été nommée en 2013 à la tête de la commission « Innovation 2030 ». Cette commission comptait 19 membres, de la spationaute Claudie Haigneré à l’économiste Philippe Aghion en passant par le philosophe Michel Serres, tous avaient pour mission de penser l’innovation en France à l’horizon 2030. Le rapport recommande sept ambitions pour la France. Anne Lauvergeon détaillera ces thématiques jugées prioritaires qui couvrent les domaines de l’énergie, des matières premières, des richesses marines, du monde végétal, de la médecine et du Big Data.

Anne Lauvergeon est la fondatrice et Présidente d’ALP, société de conseils et d’investissements, créée en 2011.
En 2014, elle devient Présidente du Conseil d’Administration de Sigfox, opérateur de réseau dédié à l’internet des objets.
En 2013, elle a été nommée Présidente de la Commission Innovation par le Président de la République.
En juin 2001, Anne Lauvergeon fonde AREVA. Elle est Présidente du Directoire du Groupe jusqu’en juin 2011. De juin 1999 à juillet 2011, elle est Président-directeur général de la COGEMA (devenu AREVA NC).
En mars 1997, Anne Lauvergeon rejoint le Groupe Alcatel comme Directeur général adjoint d’Alcatel Télécom. En 1998, elle entre au Comité Exécutif du Groupe Alcatel. Elle supervise l’ensemble des activités internationales du Groupe et est en charge du secteur des Participations Industrielles du Groupe dans la défense, l’énergie, les transports et le nucléaire (Thomson, CSF, Alstom, Framatome).
En 1995, elle est Associé-Gérant de Lazard Frères & Cie.
En 1990, Anne Lauvergeon est nommée Chargé de mission pour l’Economie Internationale et le Commerce extérieur à la Présidence de la République, puis en 1991, devient Secrétaire Général adjoint à la Présidence de la République et Sherpa du Président de la République pour l’organisation des sommets internationaux (G7/G8).
En 1988, elle est adjoint du Chef de service du Conseil général des mines. De 1985 à 1988, elle est en charge de l’administration du sous-sol en Ile de France. En 1984, elle est chargée d’étudier au CEA les problèmes de sûreté chimique en Europe. Elle a commencé sa carrière en 1983 dans la sidérurgie chez Usinor.

Anne Lauvergeon, Ingénieur en chef des Mines, est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure et agrégée de Sciences Physiques.

Mandats : AMERICAN EXPRESS (2013), 
AVRIL (2014), SUEZ (2015), KOC (2016)

Décorations : Officier de la Légion d’honneur, Officier de l’ordre national du Mérite, Doctor Honoris Causa de l’Imperial College, Londres (2008), Membre de la Royal Academy of Belgium (2011) et de la Royal Academy of Great Britain (2010)

Classée deux fois par Time Magazine (1994 et 2005) parmi les 100 personnes les plus influentes dans le monde, classée par Forbes (Fortune Global), et le Financial Times comme l’une des femmes les plus puissantes et les plus influentes en Europe et dans le monde.

Les Mystères 2017 en vidéo